Le Retour des beaux jours, le retour du Umami au Président Wilson

c_IMG_6798Général: La terrasse du restaurant Umami by Michel Roth est de retour. L’automne dernier, j’avais eu l’occasion de venir déjeuner au restaurant Umami dans son Jardin d’hiver et j’y gardais un très bon souvenir (pour plus de détails, Cliquez ici). Je me réjouissais donc de revenir sur la terrasse de l’hôtel, mais cette fois en plein air et de découvrir leur nouvelle formule le « Bento ».

Situation: le restaurant Umami et l’un des restaurants de l’hôtel Président Wilson. Vous trouverez aussi l’Arabesque, un délicieux restaurant libanais que j’ai eu l’occasion de visiter et le restaurant Bayview, où on vous y sert une cuisine gastronomique.  Le Umami quant à lui se trouve au premier étage de l’hôtel sur la terrasse de l’hôtel. L’hôtel dispose d’un Parking dans lequel vous pouvez vous garer. L’arrêt TPG « Gautier » du bus n°1 se trouve à 50 mètres de l’hôtel.

Cuisine et carte: Umami propose une cuisine japonaise aux influences françaises. Les chefs Franck Meyer et Michel Roth proposent bien sûr, les incontournables, tels que le « Nigiri Crispy », le « Okonomiyaki » ou les « Makis poêlés au foie gras », mais pour cette nouvelle saison, c’est la formule « Hayaku » et son « Bento » qui m’intéressaient. « Hayaku » signifie « vite », « rapide » en japonais. Tandis que le bentō (弁当) désigne un repas, souvent contenu dans un coffret pris hors de la maison, que l’on mange au bureau, en sortie, etc.
Lors de notre dîner, le chef Franck Meyer nous a exceptionnellement préparés des bentos, afin que l’on puisse y goûter même s’ils ne sont servis d’habitude que le midi (lundi au samedi).

Notre dîner s’est passé un soir de beau temps, ce qui nous a permis de profiter pleinement de la terrasse. Ce n’est qu’en fin de soirée, au moment de terminer notre repas qu’il a commencé à pleuvoir: un magnifique orage. Heureusement, les parasols étaient là pour nous couvrir.
Notre dîner a donc commencé par des 
« Chouquettes au fromage gingembre, graine de sésame aromatisé au wasabi et son nori ». Des petits choux bien bon!!
c_IMG_6795Puis nous avons continué avec des 
« Edamame » (7 chf). Une préparation de fèves immatures de soja d’origine japonaise que l’on mange au moment de l’apéritif. Attention, il faut manger ce qu’il y a à l’intérieur des fèves!
c_IMG_6812
Puis le « Nigiri Crispy » au « Thon-mangue-wasabi » (11 chf) et à l’« Avocat » (7 chf) sont arrivés. Le « Nigiri Crispy » est une des spécialités incontournables du restaurant Umami. J’avais déjà eu l’occasion de manger le « Nigiri Crispy au saumon » lors de ma dernière visite. Un de mes plats préférés! J’ai même pu trouver la recette de ce dernier dans un des derniers magazines illustrés (pour la recette, cliquez ici). Le riz est croustillant et le dessus fondant!
c_IMG_6822 c_IMG_6825Le deuxième plat incontournable est le 
« Maki poêlé au foie gras, pomme verte et gingembre » (6pièces) (18 chf). C’est un sushi spécial aux influences françaises. Le mélange est très bien réussi. La petite touche acide de pomme croquante donne du caractère au fondant du foie gras.
c_IMG_6827La star de notre dîner est arrivée: le « Bento ». Il existe deux formules de bento: le « Mini Bento », choix de 2 bentos (39 chf) et le « Maxi Bento », choix de 3 bentos (49 chf). Parmi les différents bentos, voici le choix que vous avez: « Moriawase (nigiri, sashimi, maki) »; « Chirashi Saumon; Saumon grillé mariné et algues wakamé »; « Green chou kale, pak choï au parfum de truffe »; « Salade César, volaille ou gambas; Gyoza, volaille citronnelle, sauce ponzu »; « Sablé au yuzu meringué aux écorces de citron vert, coulis exotique »; « Barre feuillantine sésame, guimauve matcha »; « Perles nippones, rafraîchi de fruits rouges et litchi ».
Nous avons eu trois bentos différents, dont le 
« Chirashi saumon » avec de la guimauve et du yuzu, le  « Saumon grillé mariné et algues wakamé » et le « Gyoza, volaille citronnelle, sauce ponzu ». De magnifiques coffrets sont arrivés avec les aliments à l’intérieur. Je vous conseille le Chirashi saumon qui était pour moi, le meilleur des trois bentos. J’ai apprécié le saumon fin haché, tel un tartare. En dessous du saumon, on retrouvait du riz. En effet, le « Chirashi » est un plat assemblé. On retrouve un bol de riz à sushi, donc assaisonné au vinaigre de riz, sur lequel est déposé des garnitures froides. La touche guimauve est un ajout du chef, car nous ne retrouvons pas cela dans les chirashis traditionnels. Le Gyoza, quant à lui est un aliment chinois en forme de chausson, constitué d’une pâte de farine de blé tendre qui enveloppe une farce composée de nombreux aliments. La farce peut être végétarienne (chou ou autre légume vert), crevette, porc, bœuf, etc. C’est une spécialité à la base chinoise, mais que l’on retrouve aussi tout à fait dans les repas japonais. J’ai l’habitude d’en faire à la maison avec une farce au port haché et aux poireaux.
c_IMG_6834 c_IMG_6836 c_IMG_6838 c_IMG_6841

Le chef nous a ensuite servis du « Nigiri César gambas », ce dernier n’est pas sur la carte! C’était une surprise du chef Franck Meyer. Une jolie surprise car ce dernier était excellent!
c_IMG_6865c_IMG_6857La formule « Hayaku » est quant à elle, un menu (59 chf). Elle est composée d’une entrée qui est le « Nigiri Crispy », d’un bento, soit la « Salade César au sésame blanc, volaille ou gambas croustillante » ou l’« Assiette de Moriawase » et d’un plat chaud: « Filet de loup grillé, artichauts en croûte de nori et park choi, riviera exotique et caviar végétal » ou du « Boeuf snacké, aïoli de courgettes au wasabi, daïkon caramélisé, chips de shiso » puis d’un dessert au choix.

Pour notre dîner, nous avons eu comme plat chaud: le « Saumon mi cuit laqué au soja et grué de cacao, carottes colorées à la graine de moutarde » (31chf) et le « Boeuf snacké, aïoli de courgettes au wasabi, daïkon caramélisé, chips de shiso » (37 chf) accompagnés de « Riz sauté aux petits légumes et pesto » (8 chf) et de « Nouilles sautées aux légumes et basilic » (8 chf). Ce que j’aime au Umami, mis à part bien sûr les succulents aliments que l’on peut y manger, c’est le choix des assiettes. Je suis toujours émerveillée par ces dernières qui sont en parfaite harmonie avec ce qu’elles contiennent. L’assiette de saumon était un plaisir pour les yeux. De magnifiques couleurs étaient présentes dans ce plat. Vous pouvez le constater en regardant la photo ci-dessous. Le saumon était tendre et avait un côté salé-sucré dû au laquage. Le boeuf était accompagné de shiso, la fameuse plante alimentaire, aromatique, médicinale et ornementale. Celle-ci est très souvent utilisée dans la cuisine japonaise. 
c_IMG_6871c_IMG_6881c_IMG_6888c_IMG_6870 c_IMG_6889Pour ne pas faire comme les autres, le restaurant Umami sert le vin dans des verres particuliers. Voici le verre utilisé pour boire le vin! Original non?
c_IMG_6895
Pour finir notre repas, nous avons eu un assortiment de desserts: « Mochi glacé vanille, perles nippones et rafraichi de fruits rouges » (16 chf), le « Sablé yuzu meringuée aux écorces de citron vert, coulis exotique » (16 chf), la « Barre feuillantine sésame, guimauve matcha » (16 chf), le « Baba mojito-shiso, Chantilly à la vanille des Comores » (19 chf) et l’« Emulsion Whisky japonais, crémeux café aux éclats de noisettes » (19 chf). J’aime beaucoup les mochis et le sablé. Ce sont deux desserts que je ne me lasserais pas de manger. C’est avec d’irrésistibles desserts que le dîner s’est terminé. Juste au bon moment, car l’orage est arrivé!
c_IMG_6935c_IMG_6920 c_IMG_6939 c_IMG_6945 c_IMG_6948

Cadre: Installé sur les tables de la terrasse de l’hôtel, on se sent en côte d’Azur. La terrasse du Président Wislon est une des plus belles de Genève. Le mobilier dans les tons gris est en parfaite harmonie avec la décoration de la terrasse. Les parasols couvrent la grande majorité des tables, éléments essentiels lorsque les rayons du soleils sont vraiment trop forts ou lorsqu’il y a des orages (expérience vécue).
c_IMG_6798 c_IMG_6799 c_IMG_6802 c_IMG_6815Ambiance: La journée, c’est une magnifique vue sur les montagnes et sur le lac Léman que l’on peut contempler. Un panorama exceptionnel. Le soir, le lieu devient plus cosy et fait place au romantisme. Une ambiance très apaisante y règne de jour comme de nuit. C’est un lieu idéal pour un repas en amoureux, entre amis ou en affaire. c_IMG_6906 c_IMG_6907 c_IMG_6909 c_IMG_6917Service: Les serveurs habillés de manière décontractée avec un joli polo sont dynamiques et souriants. Un grand merci à notre serveur du soir qui a su être attentif à tous nos désirs et qui connaissait parfaitement son métier. Nous sentions qu’il exerçait son travail avec passion. Cela fait vraiment plaisir de rencontrer des personnes comme lui.

Vous avez aimé mon article?? N’hésitez pas à y laisser un commentaire! C’est toujours plaisant d’avoir un retour! Et pourquoi ne pas taguer vos photos avec mon hashtag lorsque vous passez dans un établissement que vous avez découverts à travers mon blog!! De cette manière, j’arriverai aussi à suivre vos aventures! MERCI!!!!  #lepetitchou

Informations pratiques
Quai Wilson 47
1211 Genève
Tél. +41(0) 22 906 64 52
e-mail. umami@hotelpwilson.com
Prix: $$$

Print Friendly, PDF & Email
1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
Loading...

3 Responses to Le Retour des beaux jours, le retour du Umami au Président Wilson

  1. Guyot Carole

    magnifique ! Merci

  2. Pingback: Umami, restaurant parfait pour l'été 2015 - Le Petit Chou in Geneva

  3. Pingback: Quelques photos de mon dernier repas chez Umami! - Le Petit Chou in Geneva

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *