Escapade Gourmande Escapade tout court Evasion France Hôtels

M de Megève pour une escapade à la montagne

15 février 2018

Général

Il y a quelques semaines j’ai eu l’occasion de séjourner au M de Megève, hôtel 5 étoiles qui se trouve comme son nom l’indique dans le joli village de Megève. Cet hôtel fait partie des Small Luxury Hotels of the World™ (SLH), membre du club très prisé des plus beaux hôtels de luxe. L’établissement est bâti sous forme d’un chalet authentique comportant une quarantaine de chambres. C’est le lieu idéal pour effectuer un séjour exceptionnel dans un cadre des plus chaleureux.


Situation

Megève est un village et une station de ski des Alpes, dans le sud-est de la France. Il se trouve en plein cœur du massif du Mont-Blanc à 1 heure de route de centre de Genève et à 83 km de l’aéroport international de Genève. La gare TGV la plus proche se trouve à Sallanches à 12km (l’hôtel peut organiser un service de navette sur demande). Le M de Megève est situé au centre du village à seulement 200m des remontées mécaniques du Chamois. Lorsque vous arrivez devant l’hôtel, le voiturier prendra en charge votre voiture afin de vous la garer dans le Parking privé de l’hôtel.


Chambres du M de Megève

Le M de Megève comporte 42 chambres et suites aux décorations savoyardes contemporaines. Il existe plusieurs catégories de chambres. Ci-dessous, je vous indique à titre indicatif les différentes catégories de chambres. Il est possible qu’elles ne soient pas parfaitement représentatives de la réalité. Je vous laisse prendre le soin de vérifier sur le site internet du M de Megève ou de les contacter directement.

  1. Chambre Première (21m², balcon privatif donnant sur le patio intérieur, salle de bain avec baignoire)
  2. Chambre Deluxe (26m², balcon privatif donnant sur le patio intérieur, salle de bain avec baignoire, équipement domotique permettant d’ajuster les ambiances lumineuses et la fermeture des rideaux électriques et la température de la chambre depuis votre lit, certaines Chambres Deluxe disposent d’une porte communicante permettant de réunir deux chambres en un espace familial.)
  3. Suite Junior (30m², chambre privative, literie 180cm sur 190 cm, salon avec lit canapé (deux lits séparés 80 x 200), salle de bain avec toilettes, balcon privatif avec vue sur le village ou sur le patio intérieur)
  4. Suite (35m² à 38m², espace privilégié à l’étage avec une chambre privative, une salle de bain, une chambre/salon en bas et une salle de douche)
  5. Suite Deluxe (45m² en duplex donnant sur le patio intérieur, charpente apparente, chambre  privative, lit king size (180 x 200) en mezzanine avec salle de bain avec baignoire et douche, salon avec lit canapé (deux lits séparés 80 x 200) avec salle de douche).
  6. Suite Royale (65m², deux salles de bain, baignoire balnéo, cheminée, grand lit king size, dressing, salon transformable en chambre avec deux lits)

« Chambre Première » du M de Megève

Lors de notre séjour, nous avions une « Chambre Première ». La chambre était simple et n’était pas très grande, toutefois, on y trouvait tout le confort que l’on attend d’un établissement de ce standing. Le lit de la chambre était grand et très confortable. Nous y avons extrêmement bien dormi. Le sol de la chambre était recouvert de moquette bien moelleuse. Nous étions d’ailleurs tout le long pieds nus. La baie vitrée permettait de faire entrer une belle luminosité dans la chambre. 

L’établissement propose dans toutes les chambres le Wi-fi gratuit, un mini bar, une cafetière Nespresso, mais aussi une bouilloire électrique avec du thé de chez Kusmi Tea. C’est agréable d’avoir ce petit plus qui nous permet d’être tranquille dans notre chambre sans avoir besoin d’appeler le Room Service pour un simple café ou thé.

Salle de bain

La salle de bain et les toilettes étaient séparés. La salle d’eau comportait un seul évier. Il y avait une baignoire mais cette dernière était un peu petite. Il me semble que les baignoires des chambres supérieures (suites) étaient plus grandes. Le carrelage noir et le bois se mariaient très bien. Deux peignoirs étaient suspendus à la porte afin de pouvoir les utiliser dans la chambre ou pour aller au SPA de l’établissement. 

Des produits de chez Hermès étaient proposés ainsi que les nécessaires de toilettes  (coton tige, lime à ongle, coton, bonnet de douche).
J’ai trouvé très agréable d’avoir la lumière extérieure dans la salle de bain.

Petits détails de la chambre

Dans des établissements comme le M de Megève, ce sont les petits détails qui font la différence et cela même dans la décoration: l’Edelweiss comme poignet de tiroir, le porte document fourré, la table basse en tronc, les petits chocolats de chez Philiipe Rigollot (MOF).


Terrasse de la chambre

La vue depuis la terrasse était très agréable puisqu’elle donnait sur le Patio et le miroir d’eau. Deux chaises et une petite table basse étaient installées sur cette terrasse. Cela donnait envie de s’installer pour bouquiner même s’il faisait un peu froid pour y passer un long moment.


Restaurants et Bar du M de Megève

Il existe 3 lieux de vie bien distinct dans l’établissement. Je n’ai pas eu l’occasion de les tester tous, mais je vous donne un petit aperçu de ces trois espaces.

Le Bistrot M – L’Avant Comptoir des Neiges

Cette année (2017-2018), le Bistrot M accueille « L’Avant Comptoir des Neiges » de Yves Camdeborde. Ce chef français ayant fait ses armes au Ritz a été formé par Christian Constant. Il est l’inventeur de la nouvelle forme de gastronomie que les journalistes ont baptisé la « bistronomie ». Aujourd’hui, il dirige son hôtel et sa brasserie Le Comptoir du Relais Saint-Germain à Odéon et trois restaurants nommés Avant Comptoir, celui de la Mer, de la Terre et du Marché où il propose des tapas originaux. Il a aussi participé à l’émission MasterChef en tant que juré durant quatre saisons. Yves Camdeborde propose pour le M de Megève ses créations sur des petites assiettes comme le « Croque-Monsieur truffe noire Melansporum, comté »; le « Carpaccio de veau juste rôti, Vinaigrette parmesan, Roquette, noix et citron vert »; les « Gauffres tièdes, jambon Ibaiama d’Eric Ospital et artichaut fondant »; l’« Oeuf à la coque, mouillettes au beurre de caviar »; le « Burger pressé, foie gras de canard et boeuf », la « Mousse au chocolat chaude sorbet poire », le « Curable cacao », etc. La carte de Yves Camdeborde est servie dans l’espace Bistro M, mais aussi dans celui du bar.

L’espace du Bistrot M est très agréable. La baie vitrée fait rentrer une grand luminosité dans la salle. Les couleurs clairs et le bois rendent le lieu chaleureux. On s’y sent très vite comme à la maison. C’est aussi dans cet espace que le petit-déjeuner est servi.

Petit Déjeuner

C’est dans l’espace « Bistrot de M » que le petit-déjeuner est servi. Un buffet est mis à disposition pour les clients avec un assortiment de produits frais. Il y avait vraiment de quoi se faire plaisir.

Un buffet de viennoiseries (pain au chocolat, croissant, chausson aux pommes, etc.), de différentes sortes de pain (complet, blanc, baguettes, toast,  sans gluten, etc.) vous sont proposés. Vous avez l’embarras du choix. Pour tartiner votre pain, des petits pots de confitures sont disposés à votre table. Vous pouvez aussi opter pour du miel. Ce que j’ai préféré, c’est le buffet où j’ai pu me faire mon bol de céréales. Du flocon d’avoine avec des fruits secs, des graines, des fruits frais et du yaourt, c’était succulent!


Nous pouvions aussi commander de oeufs au plat, à la coque, brouillé, etc. avec du bacon. Il suffisait de le commander. Toutefois, j’ai dû poser la question, on ne me l’a pas proposé automatiquement. Je pense qu’il serait agréable pour des clients non habitués qu’ils puissent connaitre tous les choix que l’établissement propose. Il existe peut-être une carte avec les plats chauds que l’on peut commander, mais celle-ci ne m’a pas été fournie. 


Le Bar du M

Le deuxième espace culinaire qui se trouve au « M de Megève » est l’espace bar. Comme le reste de l’établissement, le cadre était très chaleureux. Le bar comme vous pouvez le voir sur les photos étaient décorés de buches de bois blanc. Le cuir des fauteuils amenaient de la chaleur dans cet espace. Une cheminée se trouvait aussi dans cet espace où il ne restait plus qu’à s’installer et ne plus bouger de la journée.

Le bar est autant ouvert en journée qu’en soirée. A l’heure du goûter, vous pouvez aller déguster un chocolat chaud,  un bon thé ou un café avec leurs pâtisseries de chez Philippe Rigollot (MOF). Vous pourrez vous laisser tenter par la tarte fondante chocolat marron, la tarte crémeuse au citron mascarpone et fruits frais, les choux à la pistache, les gaufres, etc. Vous avez le choix.  Pour ceux qui veulent juste un café, une gamme de cafés type « barista » est aussi disponible. Vous pouvez également trouver les cocktails et spiritueux classiques, mais aussi une sélection de rhums et de whiskys rares. Le bar manager vous propose aussi de découvrir ses cocktails chauds, dont son cocktail signature: le « M »ojito. Pour ceux qui veulent quelque chose de plus soft, une sélection de vins au verre et de bières actuelles, telles les IPA, uniques à Megève vous sont proposés. Tout cela accompagné bien évidemment des petites assiettes du restaurant Le Bistrot M – L’Avant Comptoir des Neiges servies toute la journée.


Restaurant Les Grands Crus de Fondues

Voici le dernier espace culinaire de l’établissement nommé « Les Grands crus de Fondues ». Lors de mon séjour, c’est cet espace que j’ai découvert. Il est spécialisé en « fondue ». En effet, depuis 2016, le M accueille cette idée originale de proposer une fondue au goût de chaque personne. Pour cela un expert en fromage est présent et conseille les clients afin que la composition de la fondue soit exactement au goût de chacun.

Tous les fromages sont sélectionnés par Hubert Thuet, artisans affineur. Puis Thomas l’expert en fromage aussi appelé « fromelier » vous conseille selon vos gouts et envie: une fondue de cépage ou une fondue d’assemblage.

Thomas le « fromelier »

Thomas est consultant fromager. Autrement dit, c’est le « docteur » des fromages. Il est appelé dans les exploitations pour rééquilibrer la ration des animaux et avoir une bonne qualité de lait. Il touche aussi à la bactériologie. Il goûte, observe les fromages et donne aussi des conseils quant aux méthodes d’affinage.
Thomas a monté cette année sa propre société et a déposé le nom « fromelier » pour ce métier unique qu’il pratique. Le nom est évidemment un petit clin d’oeil au sommelier, expert en vin.

Cadre

C’est un espace des plus charmants que nous avons trouvé dans ce restaurant très intimiste. Le cadre était vraiment très beau avec ses grandes tables en bois et ses chaises en cuir. Le parquet rendait cet espace chaleureux. Les murs étaient de couleurs sombres avec des tableaux dorés. 

Cuisine

Comme vous avez pu le comprendre, ici on y vient pour manger de la fondue. Celle-ci est proposée avec du pain, des fruits, des légumes, des morilles et même des escargots. La fondue est ici la maitresse de cérémonie. Les fromages utilisés dans la fondue sont tous d’appellation d’origine protégée (AOP). L’AOP garantit que toutes les étapes de production ont lieu dans l’aire géographique délimitée de l’appellation, de la production du lait jusqu’à l’affinage des fromages.

Dégustation du Comté

Tout d’abord nous avons commencé par déguster un Comté de 42 mois d’affinage. Thomas a bien insisté pour que nous goûtions ce comté et qu’on puisse le considérer comme une référence. Normalement dans le commerce, on trouve du compté de maximum 20 mois d’affinage, car il est très difficile de le conserver aussi longtemps sans qu’il tourne.  

Pour déguster un comté, Thomas nous a expliqué qu’il fallait prendre un petit morceau de comté et mordre une fois dedans. Ensuite, on doit venir écraser cette pâte sur le palais avec la langue. Il faut bien le frotter au palais afin que les arômes du comté se dégagent. Les petits grains de cristaux que l’on pourrait sentir ne sont pas du sel mais des acides aminés qui migrent et qui précipitent pour former des cristaux. C’est un gage de maturité et d’affinage du fromage. Une autre astuce consiste à mâchouiller le fromage en soufflant par le nez, on sent alors d’autres arômes. C’était une expérience très intéressante durant laquelle j’ai appris à déguster un fromage. Le comté était vraiment délicieux, je plains d’ailleurs le prochain comté qui ne sera sûrement pas à la hauteur de ce que j’ai dégusté 😉

Quelques informations sur la Fondue

Comme je l’ai dit plus haut, la fondue est préparée selon votre goût. Pour cela, plusieurs fromages à des stades d’affinage différents vous sont proposés. Ces différents stades d’affinage permettent de créer des fondues au goût plutôt doux, plutôt fruité ou corsé. Pour une fondue avec un goût doux on va partir sur 3 fromages (Vacherin fribourgeois, Etivaz et de la Raclette bio). Cette fondue sera douce et aromatique. C’est pour cet assemblage que j’ai opté. Sur la carte, vous trouverez du Comté AOP (affinage 7, 20, 28 mois), du Beaufort AOP (12, 24 mois), de l’Abondance (6, 12 mois), du Vacherin AOP (4, 8 mois), du Gruyère AOP (18 mois) et de l’Etivaz AOP (18, 30 mois). A vous de choisir les fromages qui vous permettront de créer votre fondue unique. Bien évidemment Thomas le fromelier sera présent pour vous conseiller. Et si on vous amène la fondue et que cette dernière est trop « doux », il pourra la  rectifier en rajoutant par exemple du Comté ou du Beaufort. 

Thomas a insisté sur le fait que: « dans sa fondue il n’y a pas de bicarbonate, ni de Maizena, comme on ne met pas de sirop dans le vin rouge ». Il nous a aussi expliqué que durant la chauffe, une partie de l’huile du fromage ou le vin peut remonter à la surface, mais que cela était tout à fait normal. Il suffisait de la brasser. La fondue est mélangée avec de la bière, du champagne ou du vin blanc (Chignin Bergeron) selon les fromages que l’on aura choisi. En effet, avec un fromage puissant, le champagne et la bière ne sont pas recommandés. Tandis qu’avec une fondue moins puissante comme je l’ai choisie, le vin serait trop fort et camouflerait le goût du fromage. Cette soirée était un vrai apprentissage.

Ma Fondue

Il y avait au menu 3 options pour la fondue: la Fondue « Grands Crus » classique (42 €), la Fondue « Grands Crus » Découverte servie avec fruits, légumes et champignons (50 €) et la Fondue « Grands Crus » Dégustation servie avec fruits, légumes, champignons et escargots (60 €). J’ai opté pour la Fondue Découverte n’étant pas très fan des escargots.

C’était très intéressant de manger la fondue avec des fruits et des légumes. Personnellement, ce n’est pas ce que j’ai préféré. Toutefois, j’ai trouvé l’association des morilles et de la fondue très bonne. En ce qui concerne la fondue, celle-ci était très bonne. Toutefois, je reste bien une Suissesse et je préfère les fondues Suisse. Mais suis-je vraiment objective? Il est néanmoins extrêmement intéressant de venir manger la fondue dans cet établissement car Thomas le fromelier est un vrai passionné et vous fera découvrir le fromage autrement.

Boissons

Pour accompagner notre repas, nous avons commencé par deux cocktails (carte du bar) puis nous avons continué avec du vin que  l’on nous a conseillé.

 

Desserts

Côté dessert, ce sont les pâtisseries de chez Philippe Rigollot (MOF) qui sont proposés au restaurant. Même après la fondue, nous ne pouvions pas passer à côté de cela.


Le tout a été organisé par Saburet Collection que je remercie particulièrement. Merci encore à toute l’équipe de M de Megève pour ce séjour très agréable. 


Informations pratiques
route de Rochebrune, 74120 Megève
Tél. +33450214109
Fax. +33450214476
http://www.mdemegeve.com/fr/

Réservation pour le « Bistrot du M »,  « Bar du M » et « Les Grands Crus de Fondues »
Tél. +33450214109

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply