« Le Chat botté » a décidé de se faire une « Beauté »

c_DSC04050 - copieGénéral: « Le Chat botté », très fameux restaurant de l’hôtel Beau-Rivage est un incontournable restaurant gastronomique de Genève. Toutefois, le cadre commençait sérieusement à prendre de l’âge. Il n’a pas fallu attendre longtemps pour que « Le Chat Botté » réagisse et se fasse une beauté et vienne se présenter sous un nouveau jour. C’est donc avec plaisir que j’ai découvert « Le Chat Botté » lors d’un déjeuner avec le Directeur de la restauration et le Community Manager.

Situation: Le restaurant « Le Chat Botté » est l’un des restaurants de l’hôtel Beau-Rivage. Ce dernier se trouve sur le quai du Mont-Blanc au bord du lac Léman. Vous pouvez accéder au restaurant par l’entrée principale de l’hôtel ou par la porte qui se trouve sur le quai. Vous trouverez des places blanches dans les alentours. Un service voiturier est mis à disposition pour les clients de l’hôtel.

Cuisine et carte: Le lieu a été rénové, mais la cuisine de Dominique Gauthier n’a pas changé. Et fort heureusement puisqu’on y a toujours très bien mangé. Installés sur une de leur grande table ronde, nous avons commencé par quelques « Croustillant de potimarron et crème de courge ». Je suis une grande fan de courge, de butternut, de potimarron! Alors je ne suis pas très objective lorsque je parle de ces aliments 😉 Je peux juste vous dire que lorsque j’ai croqué dans le croustillant et que  la crème de courge a coulé dans la bouche, c’était un pur bonheur! Le deuxième amuse bouche: « Pain d’accueil à l’huile d’olive et fleur de sel et Tarte à l’oignon revisitée« .
c_DSC04056 - copiec_DSC04061 - copie
Quelques petits changements: le pain est servi directement à table. Plus de serveur qui vient vous déranger durant le repas pour vous proposer du pain. Un assortiment de pains vous est servi tout aussi bon les uns que les autres.
c_DSC04071 - copie
En ce qui me concerne j’ai opté pour le Menu du jour: Tout a commencé par un « Parmentier de chevreuil et son filet mignon ». Je ne suis pas une grande fan de la chasse, donc cette petite portion était parfaite. Pourtant, pour une fois, j’ai regretté que cela le soit. En effet, la viande était délicieuse. Le parmentier amenait de la douceur au plat. J’aurais volontiers manger une deuxième tournée de cette entrée.

c_DSC04075 - copiec_DSC04096 - copiec_DSC04078 - copiec_DSC04080 - copie

Mr Tavet (Directeur de la restauration) quant à lui a opté pour un foie gras. Magnifique plat! Qui ne craquerait pas pour un aussi beau plat? Une sublime présentation! J’en mangerais tous les jours des foies gras comme celui-là!
c_DSC04090 - copiec_DSC04091 - copiec_DSC04099 - copieNos plats sont ensuite arrivés. Nous avons tous choisi le « Bar de ligne, barigoule de légumes et mousseline d’artichauts ». L’assiette arrive et le serveur nous verse la mousseline d’artichauts délicatement tout autour du poisson. Un plat gourmand qui mérite d’être mangé jusqu’à la sauce! et pour cela, nous avons été servi d’un autre type de pain. Tout est pensé!
c_DSC04109 - copie c_DSC04112 - copiec_DSC04114 - copie
Le pain pour accompagner le poisson. Afin de pouvoir bien saucer!

DSC04116 - copie
Je n’ai pas pu m’empêcher de regarder autour de moi et remarquer de belles assiettes. Je ne sais pas du tout ce que c’était, mais cela avait l’air très bon.
c_DSC04120 - copie c_DSC04118 - copie

Avant le dessert, le Pré-dessert: « Crumble, Sorbet au coing, Espuma au sirop d’érable ». Une petite douceur rafraichissante en attendant notre dessert.
c_DSC04135 - copiePour le dessert, j’ai opté pour la « création » du chef pâtissier. Comme l’a joliment souligné Mr Vincent Debergé, le Directeur du restaurant du Chat Botté et chef Sommelier : « Il faut choisir un fondamental qui vous correspond, un parfum qui vous plait et un fruit de saison qui agrémente le tout! »: J’ai opté pour caramel, yuzu et figue. 
c_DSC04126 - copiec_DSC04128 - copie
Voila le désert qui m’a été préparé:

c_DSC04143 - copiec_DSC04145 - copiec_DSC04146 - copiec_DSC04165 - copie

Christophe a pris un dessert au chocolat: « Jivara 3 de son « épeautre » le tout olé ».
c_DSC04148 - copie

Tandis que Romain a opté pour le dessert à la  poire, qui était soit dit en passant un magnifique dessert: « Belle boire, robe de cassis sur cintre croustillant ». Un intitulé qui plairait bien aux femmes.
c_DSC04154 - copiec_DSC04163 - copie
Pour finir notre repas, nous avons eu quelques mignardises pour accompagner notre thé :
c_DSC04166 - copiec_DSC04168 - copie

Vins: Nous avons été conseillé par un jeune sommelier passionné par son métier. Toujours avec le sourire, il nous a conseillé des vins en accord parfait avec nos plats.
c_DSC04062 - copie c_DSC04065 - copiec_DSC04072 - copiec_DSC04074 - copie c_DSC04122 - copiec_DSC04123 - copie c_DSC04129 - copiec_DSC04133 - copie
Cadre:
La salle est devenue très lumineuse grâce aux couleurs clairs utilisées dans toute la salle. Nous pouvons distinguer trois espaces. Le premier espace qui se trouve à l’entrée du restaurant. Ce dernier est un lieu où le client peut s’installer et prendre l’apéritif. Des canapés, des fauteuils et même une cheminée sont installées. Des bibliothèques avec des livres déposés en vrac ainsi que des tableaux contemporains ornent les murs. Quelques marches séparent cet espace avec la deuxième où on peut trouver de grandes tables rondes. Le troisième espace se trouve au fond de la salle, ce dernier peut être fermé par des portes vitrées et être privatisé. Dans le premier espace, on trouve une sorte de tonnelle en bois contemporaine, un lieu où l’on peut voir le travail des sommeliers. Chaque bouteille de vin est disposée à une température idéale.

c_DSC04051 - copiec_DSC04052 - copiec_DSC04049 - copiec_DSC04050 - copie

c_DSC04172 - copiec_DSC04173 - copiec_DSC04174 - copiec_DSC04171 - copie
Ambiance:
Le lieu est très lumineux. Des touches de couleurs viennent égayer la salle. Il règne ici une ambiance chaleureuse et calme. Un endroit parfait que ce soit pour un déjeuner d’affaire. Le soir, je suppose que le lieu se transforme ne quelque chose de plus intimiste où on réserverait bien pour un dîner en amoureux.
c_DSC04169 - copiec_DSC04175 - copie
Service:
Un spécial coup de coeur pour les nouveaux costumes des serveurs. Ces derniers sont habillés d’un costard bleu marine et d’une belle chemise blanche. Le vêtement est très bien coupé et rend les serveurs extrêmement charmants. Le service est attentionné, rapide et efficace. Les serveurs sont souriants et à l’écoute du client. Le jeune sommelier quant à lui nous a conseillé d’excellents vins en accord avec nos plats.
Le Beau-Rivage ne fait pas les choses à moitié. Sur tous les couverts, on retrouve gravé « Genève, Beau-Rivage ». La sélection de couteaux est aussi splendide. Le petit clin d’oeil à Genève est ses montres est tout à fait charmant! J’ai aussi beaucoup apprécié la nouvelle vaisselle du restaurant: de belles formes pour sublimer les plats.
c_DSC04137 - copie c_DSC04139 - copiec_DSC04140 - copie

Informations pratiques
Quai du Mont-Blanc 13, 1201 Genève
Tél. +41 22 716 69 20
e-mail. restauration@beau-rivage.ch
Horaires: Lun au Vend de 12h à 14h et de 19h à 21h30 / Sam de 19h à 21h30

 

Print Friendly
1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
Loading...

3 Responses to « Le Chat botté » a décidé de se faire une « Beauté »

  1. Pingback: 114 Faubourg, la brasserie de luxe de l'hôtel Bristol Paris - Le Petit Chou in Geneva

  2. Hila

    Par curiosité, savez-vous qui a rénové l’établissement récemment ?

    • Le petit chou

      Je n’ai aucune idée mais si vous voulez je peux essayer de me renseigner!! Voulez-vous? 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *