The Grill de l’hôtel The Dorchester à Londres

c_c_IMG_3472 - copieGénéral: J’ai eu la chance de pouvoir découvrir le restaurant « The Grill » de l’hôtel « The Dorchester » lors de mon séjour à Londres. Ce fut une merveilleuse découverte. Le restaurant « The Grill » a ouvert en 1931 et a rapidement gagné une réputation pour devenir le meilleur restaurant « grill » de Londres. Le protégé d’Alain Ducasse, Christophe Marleix est le chef de  cet établissement. 

Situation: Le restaurant The Grill est un des restaurants de l’hôtel The Dorchester. Ce dernier est situé face au Hyde Park à proximité de tous les autres grands hôtels. En métro, vous devez descendre à l’arrêt « Hyde Park Corner » et marcher 10 minutes. Le bus a son arrêt nommé « The Dorchester » qui est à 10 mètres de l’hôtel.
c_c_20141229_201325 - copie

Cuisine et carte: Nous avons pu choisir nos plats selon nos préférences. Chaque plat était accompagné d’un vin sélectionné par le sommelier.
Nous avons commencé par un petit amuse bouche: « Rillette de saumon et crackers ». Les crackers croquaient sous la dent tandis que la mousse légère était déposée dans sa boule de cristal. Une délicieuse mise en bouche qui promettait de belles surprises.
c_c_IMG_3380 - copiec_c_IMG_3381 - copie
Mon entrée était « Our blue lobster chowder, mushroom and chive » (17£). Autrement dit, du homard, des champignons et de la ciboulette. Ce plat était léger et onctueux un délice en bouche, une délicate texture se déposait sur la langue à chaque bouchée. Pour faire contraste avec sa douceur, des champignons amenaient une texture plus croquante. Un magnifique travail de couleurs était présent dans cette assiette. L’orange, le blanc, le vert et le rouge étaient utilisés tels une toile de peinture. La deuxième entrée était une  » Coddled egg, crayfish and herb fricassée » (19£), oeuf choyé, de l’écrevisse et des herbes. Cette entrée était aussi douce et légère que le le homard. En effet, l’émulsion du blanc d’oeufs et les jaunes d’oeufs étaient mélangés au croquant du pain, tandis que les différentes herbes apportaient une touche de fraicheur.

c_c_IMG_3395 - copiec_c_IMG_3392 - copie
Les plats sont ensuite arrivés: « Seared sea bass, raw/cooked endives, shaved black truffle » (32£), bar poêlé, ses endives crues et cuites et sa truffe râpée. La chair du poisson était tendre alors que la peau grillée et croustillante, permettait d’avoir un certain équilibre de texture. Un très bon plat, toutefois j’ai trouvé le poisson un peu salé, le chef serait-il amoureux? 😉 Les endivies qui accompagnaient le poisson rendaient le plat plus vivant. Sa pétale de truffe comme tombée sur l’assiette était délicatement déposée sur le poisson. Le parfum de la truffe ramenait une élégance au plat. Le deuxième plat que nous avons pris était un plat de viande: « Organic Aberdeen Angus beef tournedos, bone marrow, yorkshire pudding, Bordelaise sauce » (46£). Ce plat était composé d’un os à moelle, délicatement parfumée, tandis que la pièce de viande la plus importante était rosée et tendre. Une viande qui a du goût, bien grillée à l’extérieur et tendre à l’intérieur .

c_c_IMG_3411 - copiec_c_IMG_3402 - copiec_c_IMG_3406 - copiec_c_IMG_3415 - copie

Mon coup de coeur: le « Macaroni au gratin » qui n’était qu’un simple macaroni cheese, mais tellement bon que je me suis demandée comment ce simple met pouvait être aussi bon? Nous avons aussi pris un accompagnement d’épinard. J’ai bien aimé la présentation originale de ce dernier: dans une coupole en forme de casserole.

Pour les desserts, nous avons opté pour « Soufflé, sicilian pistachio/salted caramel » (14£) et une « Lemon tart our way » (13£), une tartelette au citron meringuée. Le soufflé du Dorchester est apparement un soufflé unique au monde. Je ne suis pas une grande connaisseuse de soufflé, donc je ne pourrai pas vous dire si ce dernier était vraiment « unique au monde », mais je peux vous dire qu’il était très bon. Cette couleur verte si particulière de la pistache et le sucré du caramel salé se mariaient très bien en goût. Le soufflé était tel un nuage remplit d’air. La Cuillère s’enfonçait dans le soufflé comme lorsqu’on marche dans la poudreuse.

c_c_IMG_3435 - copiec_c_IMG_3438 - copie
La tartelette au citron meringuée quand à elle était une expérience. Chaque bouchée était différente en texture et en goût, en effet, différents agrumes étaient incorporés dans la crème au citron, de ce fait, on ne savait pas sur quoi on aller tomber. Dans cette crème, il y avait aussi des petits dés de biscuits qui croquaient dans la bouche. Cette jolie montagne enneigée avec une pluie de zeste de citron jaune et vert rendait ce dessert délicat et séduisant.
c_c_IMG_3442 - copiec_c_IMG_3449 - copie c_c_IMG_3447 - copiec_c_IMG_3455 - copie
Lors de notre repas, nous avons eu la chance de déguster différents vins. Pour chaque plat, le sommelier nous proposait un vin qui se mariait  bien avec nos plats. Voici la sélection de vins que nous avons pu déguster.
c_c_20141229_205134 - copiec_c_20141229_212558 - copiec_c_20141229_220531 - copie

Fidèle à la Collection The Dorchester. Le restaurant The Grill propose une cuisine gastronomique qui nous fait rêver et nous laisse des souvenirs pleins la tête. Une belle découverte à Londres, un établissement que je pourrais vous recommander les yeux fermées. 

Cadre: Vous rentrez dans le restaurant par une magnifique entrée ornée d’or et vitrée. La personne qui a travaillé la décoration du restaurant n’est autre que Bruno Moinard, le célèbre décorateur qui a travaillé sur les grands projets comme celui de décorer les boutiques de « Cartier ». Dans une salle à haut plafond trône un gigantesque lustre Murano. Ce dernier est fabriqué en verre soufflé à la main et contrasté avec des matériaux naturels tels que le zinc, le cuivre et le marbre. Les murs sont dorés. Un bar sur la gauche décorée par des lampes du même artiste que celui du lustre. Au fond, on trouve un grand comptoir derrière lequel les mets froids sont préparés. Des casseroles en cuivre sont déposés sur le haut du comptoir et font office de décoration. Les chaises sont plutôt des fauteuils dans lesquels nous sommes merveilleusement bien installés. Des tables, rondes, carrées ou rectangulaires sont disposées sur le carrelage ou le parquet de la salle  avec des chaises et des canapés.

c_c_IMG_3471 - copiec_c_IMG_3373 - copie
c_c_IMG_3469 - copiec_c_IMG_3473 - copiec_c_IMG_3468 - copiec_c_IMG_3465 - copiec_c_IMG_3433 - copiec_c_IMG_3378 - copie
Ambiance: Une lumière tamisée rend le lieu intimiste. Les tables sont suffisamment espacés pour garder l’intimité de chaque convive. On peut entendre une musique de fond plutôt lounge qui rend un peu plus « cosy » le lieu et ce qui amène de la chaleur. Les couleurs travaillés dans cette pièce tels que le cuivre, l’or, le brun rendent ce lieu mystérieux et très luxueux. 

c_c_IMG_3429 - copiec_c_IMG_3431 - copiec_c_IMG_3376 - copie

Service: Un service digne de tous les grands hôtels. Le personnel était attentif et attentionné. La responsable avec laquelle j’avais eu contact, Elizabeth (RP) s’était occupée d’informer le personnel de ma visite. J’ai été très bien reçue et je suis persuadée que tous les convives ont été aussi bien accueillis que moi (il suffisait de regarder autour de moi).
Je remercie chaleureusement toute l’équipe du restaurant « The Grill », toutes les personnes qui ont pu contribué à ma visite et Elizabeth sans qui je n’aurais sûrement pas passé un si bon moment. Merci et j’espère à bientôt. 

Informations pratiques
The Grill at The Dorchester
Park Lane, Mayfair
London, W1K1QA
Tél. +44 (0)20 7317 6531

Print Friendly
1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
Loading...

One Response to The Grill de l’hôtel The Dorchester à Londres

  1. Pingback: Breakfast à l'hôtel "The Dorchester" à Londres - Le Petit Chou in Geneva

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *