entre amis France Paris

Le Bao Burger, le burger au pain blanc! c’est au Siseng à Paris

2 mars 2016

c_DSC07754 - copie Général

C’est lors d’une de mes visites à Paris que je suis allée manger au Siseng, un restaurant recommandé par un ami. Il m’avait parlé de ces fameux burgers blancs, autrement dit, au pain « bao » et j’étais vraiment très curieuse de découvrir ce plat spécial. A la base, le bao n’est autre que la grande brioche chinoise blanche dans laquelle on trouve très souvent du porc braisé, de la coriandre, des cacahuètes et du chou. Mais, ici, il est utilisé comme le pain du burger. Le Bao Burger serait né à Hong Kong en 2013. C’est le chef May Chow qui aurait été le premier à avoir eu l’idée de découper ce pain vapeur blanc en deux parties pour le faire ressembler à un burger américain. Aujourd’hui, on peut le trouver dans différents établissements (apparemment), mais ce dernier ne serait pas toujours réussi. Au Siseng, je peux vous dire qu’il est plus que réussi!!!
c_DSC07738 - copie

Situation

Le Siseng se trouve dans le 10ème arrondissement sur le quai du canal Saint-Martin. En Métro, c’est le 3, 5, 8, 9  qu’il faudra prendre et s’arrêter à  « République » et marcher 5 minutes ou prendre le Métro 11 et s’arrêter à « Goncourt ». L’établissement est juste à côté du Comptoir Général, un des lieux les plus insolites que j’ai visité sur Paris.
c_DSC07752 - copie
Cuisine et carte

Ici, on vient surtout pour le burger « bao ». L’établissement en propose deux versions. Le premier burger est le « Bao Burger 5 épices »: bœuf mariné aux 5 épices, sauce tamarin caramélisée, tempura d’oignons, oignons confits, roquette et épinard (10 €). Le deuxième burger est le « Bao Burger Kaï »: Poulet mariné pané à la japonaise, sauce basilic et lait de coco, poivrons rouges confits, coleslaw maison et basilic frais (10 €). C’est donc ces deux mets que nous avons décidés de goûter. Un vrai délice! avec toute cette mode des burgers, on pourrait imaginer que le « bao burger » est encore une invention farfelue de burgers originaux qui mélangent différentes saveurs, d’ailleurs des mélanges souvent ratés. Mais là! c’est une vraie réussite. En effet, les burgers mélangent les techniques de cuisson japonaises, des épices chinoises et des condiments thaïlandais et c’est une merveille!
c_DSC07732 - copiec_DSC07731 - copie
Nous avons aussi pris une petite entrée de « Croquettes de crevettes au curry, feuille de citrons et haricot«  (8 €). Ces dernières étaient croquantes à l’extérieur et légère à l’intérieur.

c_DSC07735 - copiec_DSC07746 - copie
Nous avons dégusté nos burgers avec une portion de « Frites de patates douces » (4 €). Ces dernières étaient très bonnes. Cela change des frites de pomme de terre que l’on trouve habituellement avec les burgers. En même temps, je pense que des frites normales n’auraient pas été en accord avec ce goût asiatique. Un petit coup de coeur pour la sauce qui accompagnait les frites. Une sauce à base de mayonnaise, de caramel et de tamarin caramélisé.

c_DSC07734 - copie

Sur la carte, vous pourrez trouver d’autres plats asiatiques tels que les « Springrolls Poulet au saté » (7 €), des « Tempura de légumes » (6 €), un « Bò Bún revisité avec du bœuf au curry » (12 €), des « Black Beans Noodles au veau haché » (11 €), un « Bento avec du poulet laqué » (12 €), etc. Je ne manquerai pas de goûter aux autres plats lors de ma prochaine visite.
c_DSC07729 - copie

L’établissement propose aussi des  cocktails originaux tels que le « Adaka Jime »vodka, piment, wasabi, crème de pamplemousse et jus de pomme (12 €) ou le « Bruce Leroy »: martini noir, citronnelle, bombay saphir east, vermouth rouge, encre de sèche (14 €). Il y a aussi des bières à la bouteille comme le « Iki Yuzu », « Sapporo », « Coedo Ruiro », etc.
c_DSC07730 - copie

Cadre

Décoration bien à la mode d’aujourd’hui avec deux comptoirs en bois; des chaises hautes, des murs en brique, des murs avec des planches, des murs aux pierres apparentes. Un restaurant pour les bobos parisiens. L’établissement n’est pas très grand. Il doit y avoir de la place pour une trentaine de couverts. Il y a aussi un bar et des tables à partager avec les voisins.
c_DSC07749 - copiec_DSC07751 - copie
c_DSC07750 - copie

Ambiance

Convivial, le lieu se prête bien pour un repas entre amis assez rapide. La salle est assez petite et les tables sont serrées donc ce n’est pas de l’intimité que vous trouverez ici.

Service

On a eu un petit moment d’attente car ils se sont ratés sur les Croquettes et ils ont voulu les refaire, mais ensuite, tout s’est très bien passé. Le jeune patron Stéphane Siseng, un français d’origine sino-laotienne jongle entre la cuisine et la salle, tandis que sa maman se trouve dans les cuisines et sa tante à la caisse du restaurant.


Informations pratiques
82, quai de Jemmapes, 75010 Paris
Tél. pas trouvé de tél
Horaires: Mar au Dim de 12h à 15h30 et de 19h à 23h

Print Friendly, PDF & Email

You Might Also Like

1 Comment

  • Reply DAARSON 27 avril 2017 at 14 h 01 min

    J’ai pu y manger plusieurs fois en me disant que je vais prendre autre chose que le bao ahah mais celui au poulet est tellement bon 😛

  • Répondre à DAARSON Cancel Reply