Genève Restaurants & Adresses Suisse

Fondue à la truffe au Lodge d’hiver de la Réserve

8 février 2015

c_IMG_3923 - copie

Général: Il y a peu, je vous avais parlé du Lodge d’hiver de la Réserve, car j’ai pu participer à leur soirée d’inauguration (pour plus de détails, Cliquez ici). Cette fois, c’est pour goûter leur cuisine que je m’y suis rendue accompagnée de quelques copines blogueuses. Lors d’une de mes visites précédentes, j’avais eu la chance de déjeuner au Loti et de découvrir la cuisine du Chef Durandeau et ce fut une belle expérience. Au Lodge, c’est aussi le Chef Durandeau que vous trouvez aux cuisines. Mais ici, la carte y est différente, adaptée à l’ambiance hivernale du lieu.

Situation: La Réserve & SPA se trouve à une dizaine de minutes en voiture du centre ville de Genève. Un grand parking, est mis à disposition. J’y suis venue avec Choisis ton resto  et nous nous sommes garées dans le parking sans aucun soucis. Pour ceux qui n’ont pas de voiture, vous pouvez vous y rendre en train et descendre à l’arrêt « Tuileries ». L’arrêt se trouve à quelques dizaine de mètres de l’hôtel. Pour vous rendre au Lodge, il suffit de descendre les escaliers (direction toilettes) depuis l’entrée et continuer le long du couloir blanc. Il fait un peu froid dans le couloir, mais ne vous inquiétez pas, ce n’est pas le cas dans le lodge.

Cuisine et carte: Blogueuses et Delphine (RP) réunies, nous avons commencé par un petit apéro sur le comptoir de la cuisine ouverte. Une coupe de Champagne maison (Michel Reybier, brut 1er cru, constitué de 80% de Chardonnay et 20% pinot noir) dans une main et huitre dans l’autre, nous ne pouvions que bien nous sentir. Je n’aime pas trop les huitres, mais je n’ai pas pu m’empêcher d’en goûter une tellement elles avaient l’air fraîche et bonne. Un peu de jus de citron dessus, je tournicote avec la fourchette et hop dans la bouche. La texture est vraiment spéciale, on aime ou on n’aime pas! Le jus de citron s’est bien imprégné à la chair de l’huitre, un petit goût iodé et on l’avale. « Pas mal », j’étais assez surprise, car il ne m’avait pas semblé qu’une huitre était aussi bonne dans mes souvenirs. Dans tous les cas, je me suis servie d’une deuxième huitre.
c_IMG_3960 - copiec_IMG_3963 - copie

Nous avions pour accompagner le champagne les huitres, mais aussi du saumon et quelques blinis. Le saumon fondait dans la bouche et se laissait manger tout seul. D’ailleurs, je voyais bien que le saumon faisait chavirer le coeur de  I Love Travelling🙂
c_IMG_3965 - copiec_IMG_3967 - copie

Qu’allait-on déguster ce soir?? Devant nous, des caquelons étaient déposés. Une délicieuse odeur de truffe nous chatouillait les narines. A l’unanimité, nous étions d’accord pour manger une bonne fondue à la truffe et au champagne! Nous savions que le chef Durandeau était le maître du poisson;) mais là, nous avons succombé à la fondue!
c_IMG_3954 - copiec_IMG_3957 - copie

Après notre petit apéro, nous sommes allées nous installer à notre table. Nous avons ainsi commencer par quelques mets qui se trouve habituellement sur la carte du Loti. Le chef n’a pas pu résister à nous faire goûter ses spécialités et je le comprends, car ce qu’il nous a servi étaient délicieux! Un amuse bouche nous a tout d’abord été amené dans une petite assiette creuse: émulsion et raviole de homard. La délicatesse et la légèreté étaient assemblés dans une seule petite raviole. C’est cela la magie du chef Durandeau. Rendre la juste valeur à son produit.
c_IMG_3978 - copiec_IMG_3972 - copie
Nous avons ensuite eu une magnifique entrée avec du sole, du bar, des gambas, des carottes, des pommes de terre, du panais, du rutabaga avec une sauce beurre estragon. Le plat était servi tel un tableau contemporain de couleur. Des tâches de rouges, jaunes, vertes se mélangeaient dans cette assiette de forme rectangulaire. Une très belle assiette où le goût de chaque aliment était respecté.
c_IMG_3980 - copiec_IMG_3983 - copiec_IMG_3989 - copiec_IMG_3992 - copie

Passons maintenant aux choses sérieuses, non pas que ce qui précède n’était pas sérieux, mais il est vrai qu’installé dans nos gros fauteuils et nos plaids, la fondue se faisait désirer. Le temps de discuter un peu, que deux caquelons de fromage parfumés à la truffe sont arrivées sur nos tables. Pour accompagner cela, du pain et des pommes de terre. De plus en plus, j’apprécie la fondue avec les pommes de terre. Le plat est alors beaucoup plus léger. Deux magnifiques copeaux de truffe sont déposés délicatement au centre de chaque fondue. L’odeur de la truffe nous chatouille les narines et nous pousse à déguster notre première bouchée.
c_IMG_4003 - copiec_IMG_4007 - copie

La première bouchée était bien à la hauteur de la sublime odeur qui se propageait tout autour de nous. Le champagne rendait cette dernière plus légère  et plus agréable à manger. Onctueuse à souhait, chaque bouchée était un bonheur. La fondue truffe champagne, j’adhère! Mais, car il y a un mais, la fondue classique restera quand même celle qui fera chavirer mon coeur. En effet, celle à la truffe est plus écœurante, ce qui nous permet pas d’en manger autant. Le caquelon s’est vidé très rapidement! Même si nous n’avons pas réussi à la finir complètement (une très grande quantité)!
c_IMG_4011 - copie

Place au dessert, nous étions déjà bien toutes remplies, mais nous étions aussi très curieuses de connaître la carte des desserts. En ouvrant la carte, nous avons découvert les desserts et… déception! Pourquoi? Que mangeriez-vous après une bonne fondue?? Oui, exactement, la meringue et sa double crème Gruyère. Mais sur la carte, aucun signe de ce dessert… Heureusement, en voyant mon désespoir, le Chef Durandeau m’a fait le plaisir de me confectionner à la minute ce dessert que j’affectionne temps après une bonne fondue. Très à l’écoute des clients, le Chef fera tout pour satisfaire le client et redonner le sourire à chacun de ses convives. A partir de ce jour, la « Crème de Gruyère, meringue et coulis fruits rouges » (18.-) s’est invité à la carte du Lodge!
c_IMG_4066 - copiec_IMG_4073 - copie

En ce qui concerne les autres desserts: la carte des desserts du Lodge est basée sur un principe de partage. De ce fait, ces derniers se veulent généreux et gourmands. « La mousse au chocolat, et son gâteau de Savoie » (30.-) et « Ile flottante, aux pralines » (30.-) sont des desserts au moins pour 4 personnes. Malheureusement, je n’ai pas été très emballée par les desserts. En effet, les desserts sont bons, mais je trouve qu’il manque ce petit quelques chose en plus qui fait la différence. L’émotion ressentie lorsqu’on déguste les entrées et les plats ne se retrouvent pas lors des desserts. La mousse au chocolat était très bonne, mais l’association avec le gâteau de Savoie rendait le dessert lourd. Les îles flottantes légères comme des nuages disparaissant dans la bouche étaient magiques, mais les morceaux de pralines se coinçant entre les dents, un peu moins. La « Salade d’orange , à l’orientale » (30.-)  quant à elle était un dessert rafraichissant, mais sans aucun attrait particulier et un peu chère pour la quantité proposée.
c_IMG_4019 - copiec_IMG_4024 - copiec_IMG_4045 - copiec_IMG_4017 - copiec_IMG_4048 - copiec_IMG_4056 - copiec_IMG_4061 - copie
Finalement, je suis ressortie de ce dîner ravie d’avoir pu déguster cette fondue à la truffe et j’ai apprécié le geste du chef qui m’a proposé ce dessert qui n’était pas à la carte.
c_IMG_4069 - copie

Cadre: Un très haut plafond garni d’un magnifique chandelier qui règne tel un roi dans ce Lodge d’hiver. Des tables rondes, carrées pour deux, trois, jusqu’à dix personnes sont installées dans la salle. Les tables sont assez éloignées les unes des autres pour garder l’intimité des convives. En vous dirigeant vers la patinoire,  quelques marches à descendre et des tables hautes et des fauteuils sont présents pour les gens qui seraient venus boire un verre et se détendre dans ce lieu féérique. La patinoire est ouverte à tous les clients de l’établissement, hôtes ou simple client du restaurant.
c_IMG_3918 - copiec_IMG_3919 - copiec_IMG_3928 - copiec_IMG_3930 - copie c_IMG_3932 - copiec_IMG_3935 - copiec_IMG_3938 - copiec_IMG_3940 - copiec_IMG_3941 - copiec_IMG_3943 - copie
Ambiance: Lorsqu’on vient à la Réserve, on vient vivre une expérience. Chaque restaurant de l’établissement nous fait vivre une émotion. Ici, une ambiance chaleureuse s’y propage. Étonnant lorsqu’on regarde les photos qui ressortent plutôt froides, mais ne vous fier pas à l’apparence, car lorsque vous vous y trouvez, vous avez l’impression de vous retrouver à la montagne, dans un chalet éclairés par les bougies des chandeliers. Un lieu parfait pour fêter un anniversaire, pour un dîner entre amis et même un dîner en tête à tête. Un Dj est là pour l’ambiance musicale.
c_IMG_3950 - copiec_IMG_3953 - copiec_IMG_4079 - copie c_IMG_4084 - copiec_IMG_4088 - copie

Informations pratiques
Lodge d’hiver joue les prolongations et il est ouvert jusqu’au 8 mars 2015

1) Patinoire
Lun, Mar et Dim: 10h-18h
Mer, Je, Vend, Sam: 10h-23h
Leçon sur réservation
Accès:
– aux hôtes de La Réserve Genève,
– aux membres du Spa,
– aux clients ayant une réservation dans l’un des restaurants de La Réserve Genève.

2) Dîner
Mer au Sam: 18h30-23h
Sur réservation :+41 (0)22 959 59 92

3) Live cooking Brunch
Dim: 11h30-16h
Sur réservation :+41 (0)22 959 59 92

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply