« Living Room » de l’hôtel de la Paix (Ritz Carlton)

c_c_20170208_121421 - copieGénéral

Mon nouveau coup de cœur est le restaurant le « Living room » de l’hôtel de la Paix. Le restaurant est un vrai caméléon. En effet, il propose selon l’heure à laquelle vous passez différents concepts. Le matin, vous pourrez venir prendre le petit déjeuner, à midi vous aurez la carte du restaurant, l’après-midi, on vous proposera un Afternoon tea, passé l’heure du goûter, ce sera l’heure de l’apéro avec leurs cocktails originaux et leur tapas, puis arrivera les dernières heures du Living Room avec le dîner. Peu importe l’heure, au living room, il y aura toujours de quoi se régaler.

Il y a quelques jours, c’est pour un déjeuner que j’ai été conviée au Living Room. Cet article sera donc consacré aux concepts Déjeuner et Diner, autrement dit à la carte du midi et du soir. Cependant ne vous inquiétez pas, les articles pour les autres concepts comme le Petit Déjeuner, l’Afternoon Tea et l’apéro suivront très vite !


Situation

L’hôtel de la Paix se trouve sur le quai du Mont-Blanc parmi les nombreux hôtels de luxe. Vous pourrez trouver des places blanches à proximité ou demander au voiturier de vous garer la voiture. En bus, descendez à l’arrêt « Mont-Blanc ».


Cuisine et carte

La carte est très variée, vous passerez par des plats d’inspirations asiatique, italienne, sud américaine, etc. Si la carte voyage autant à travers le monde, c’est qu’elle raconte le parcours du chef Alessio Corda. En effet, le chef d’origine italienne en a parcouru des pays  en passant par Londres, sur un yacht à Doha, en Espagne dans le fameux restaurant El Bulli ou au Japon où il a pris les commandes des restaurants des hôtels Ritz-Carlton d’Okinawa et d’Osaka. Il a aussi travaillé dans les cuisines avec des Sudaméricains d’où lui viennent ses petites touches péruviennes.

Entrée
c_c_DSC04812 - copie

En entrée, je suis passée par l’Amérique du sud en prenant un « Ceviche d’omble chevalier, quinoa bio » (24 chf). Le chef aime mélanger les différentes textures, de ce fait, dans ce même plat, nous avions du croustillant, de la mousse légère, du fondant. Un « Ceviche » original où on retrouve de la coriandre, une entrée fraiche mais goûtue.

Si le ceviche m’a tout de suite tapé dans l’œil, j’ai retenu plusieurs noms d’entrée pour mes prochaines visites comme le « Fera fumé maison, légumes aigres doux » (22 chf), le « Boeuf suisse mariné, praliné pignon de pin » (26 chf), le « Tempura de légumes, sauce Romesco » (19 chf) ou la « Crème de courge et orange, crevettes snackées au whisky suisse » (18 chf).

Salades

L’établissement propose aussi des salades en entrée ou en plat, ce qui est idéal pour un lunch rapide et sain. Pourquoi ne pas se régaler avec une salade de « Perches croustillantes, cœur de laitue, sauce fromage blanc » (15 chf/ 28 chf) ou une « Mesclun de salade, quinoa bio, avocat, tomates, noisette » (13 chf/ 24 chf). La troisième salade qui ne se fait qu’en plat est une « Volaille en escabèche, orge perlé, œuf poché, miel et citron » (28 chf). Des salades originales qui nous permettent d’être rassasiées tout en mangeant sainement.

Plats
c_c_DSC04814 - copie

Passons maintenant aux plats. Pour mon premier lunch au Living Room, j’ai opté pour la spécialité du chef « Risotto Mantecato cuit dans la meule de Parmesan » pour le prix de 55 chf pour 2 personnes. Vous avez bien lu ! 55 chf POUR 2 personnes et non PAR personne. Autrement dit, le plat vous revient à 27.50 chf. Est-il possible de manger à ce prix là dans un restaurant de ce standing ? La réponse est « oui, au Living Room ». Ce plat est servi en salle, autrement dit, il y a un petit « live cooking ». Le Risotto est mélangé directement dans la grande meule de parmesan, ce qui est un plaisir à regarder. Lors de ma visite, le risotto était accompagné de « Joue de boeuf confite ». Une pièce de viande tellement fondante que le couteau devient alors inutile. Ce fut un régal.
c_c_20170208_133948 - copiec_c_20170208_134030 - copie

Et pour mes prochaines visites ? Qu’est-ce que je choisirai ? J’opterai peut-être pour le « Poisson du jour » ou l’ « Entrecôte de bœuf suisse béarnaise yuzu kosho » (48 chf), la « Casserole de poulet fermier, cardons GRTA, purée de potimarron » (36 chf) ou un «Burger de bœuf suisse, brie, compote d’oignons, roquettes » (30 chf).  Dans tous les cas, j’ai le choix! Ici, les plats sont simples, mais toujours avec une petite touche d’originalité.

Desserts
c_c_DSC04820 - copie

Pour le dessert, j’ai opté pour le « Tiramisu framboise, crumble de noisettes » (14 chf). Cela change du tiramisu traditionnel. Ce dernier était bon, toutefois j’ai trouvé que la proportion crème et framboise aurait pu être mieux travaillée. En effet, il y avait beaucoup trop de crème comparé aux framboises.

Même si je ne suis pas très dessert au chocolat, le « Fondant au chocolat, glace vanille » (12 chf) m’a bien tenté surtout lorsque le serveur m’a expliqué que la glace vanille était issue de trois sortes de vanille différentes. Un autre dessert était proposé la « Crème brûlée, vanille de polynésie, financier myrtilles » (12 chf). La carte propose ainsi des desserts plutôt traditionnels avec une pointe d’originalité, un choix simple mais efficace. Toutefois, à mon goût, il manque une option plus légère sans tomber dans la classique « Salade de fruits ».
c_c_DSC04821 - copie

Boissons et Vins

Je n’ai pris qu’un verre de vin blanc (Sauvignon) pour accompagner mon repas. La carte des vins n’est pas très riche. En effet, il n’y a que cinq vins blancs et cinq vins rouges qui vous sont proposés. Pour un amateur de vins, ceci pourrait poser problème. Néanmoins, ce qui est plutôt positif, c’est que tous les vins de la carte peuvent être commandés au verre. Pour ce qui est de l’eau, l’établissement propose une eau micro filtrée à 4 chf pour les 50 cl et de 6 chf pour les 70 cl, ce qui est un peu moins chère que la Henniez à 8chf les 75 cl. Dans tous les cas, l’eau peut être consommée à un prix raisonnable. Cela est le même cas pour le café qui est à 5 chf. Un prix que vous ne retrouvez pas dans les autres établissements cinq étoiles.
c_c_20170208_124433 - copie20170208_123038 - copie


Cadre et ambiance

Lorsqu’on arrive au Living Room, on a l’impression de rentrer dans un salon d’appartement, enfin presque. C’est une ambiance apaisante et cosy qui se dégagent de ce lieu. Au centre, vous allez trouver un bar, là, vous pourrez tranquillement prendre un cocktail ou déguster un bon verre de vin.

A gauche

En entrant sur votre gauche, vous trouverez les tables traditionnelles où vous pourrez déjeuner ou dîner. Une grande table haute pour 10 personnes se trouve au fond de la salle. Celle-ci est idéale pour un repas entre amis ou un dîner de famille. En outre, un rideau peut être tiré afin de vous isoler et passer une soirée plus intimiste.
c_c_20170208_121539 - copie

A droite

Sur votre droite, l’ambiance est différente. En effet, le mobilier est axé plutôt sur la détente et ce sera des fauteuils et des tables basses qui seront disposés. De ce côté de la pièce, vous pourrez faire une pause goûter avec un Afetnoon tea ou venir vous détendre après le travail pour un Afterwork, mais il est aussi possible d’y déjeuner et d’y dîner.
c_c_20170208_121528 - copie

Les couleurs sont dans les tons clairs, le parquet est d’origine. Lors de la rénovation, la moquette qui se trouvait dans la salle a été enlevée et ils ont pu ainsi découvrir un magnifique parquet d’époque en chêne et en noyer. La cheminée dans la salle donne aussi un côté cosy. Malheureusement, il n’est plus fonctionnel. Toutefois, un feu à l’éthanol est mis en place afin d’avoir un semblant de feu de cheminée. On peut remercier l’architecte d’intérieur Barbara Casati qui s’est occupée de la décoration, car elle a réussi à préserver ce lieu historique tout en lui apportant un coup d’éclat.

Historique de la salle du restaurant

L’emplacement du restaurant Living Room correspond à la salle de réception anciennement baptisée «Alabama». C’est un lieu historique où des représentants des Etats-Unis et de l’Angleterre ont dîné pour clore les discussion qui les opposaient en ce qui concerne « l’arbitrage de l’Alabama », nom du navire britannique  coulé par les Américains durant la Guerre de Sécession.


Service

Une équipe jeune et dynamique au petit soin des clients. Le restaurant est sans chichi. On sent un service personnalisé et à l’écoute du client. L’ambiance « boutique hôtel » règne dans le restaurant.


Informations pratiques
Hôtel de la Paix, Living Room
quai du Mont-Blanc 11, Genève
Tél. +41229096065
e-mail.
rc.gvarz.livingroom@ritzcarlton.com
Horaires: Lun au Dim de 6h30 à 22h

 

Print Friendly, PDF & Email
1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
Loading...

3 Responses to « Living Room » de l’hôtel de la Paix (Ritz Carlton)

  1. Pingback: Capocaccia restaurant pour manger à tout heure! - Le Petit Chou in Geneva

  2. Carine

    Merci pour cet article détaillé qui met l’eau à la bouche, j’ai hâte de tester les lieux….

    • Le petit chou

      Merci pour le petit commentaire 🙂 cela fait toujours plaisir! Vous m’en direz des nouvelles!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *